Home

L’acier, malgré ses origines antiques et le coté magique, voire mystique, de sa naissance, n’est plus qu’un acteur anonyme de nos vies. Je tente de faire en sorte que cet acier autrefois si convoité, conçu au sein de la terre et mis au monde par l’homme et le feu, retrouve la fascination qu’il a exercée. C’est par la forge et ses techniques traditionnelles que j’exerce mon travail de coutelier. Grâce à ces techniques, l’acier s’anime d’une vie propre et à travers lui perce le

avantgoutdamas

regard de milliers d’artisans passés. Il retrouve ainsi un peu de cette nature à laquelle on l’a arraché. Les motifs créés rappellent le grain du bois et la fluidité de l’eau, deux éléments qui l’ont aidé à naître.

Aussi, mon travail en coutellerie d’art laisse une grande place aux matériaux et à leur nature propre. Les bois y révèlent leurs figures chaleureuses, l’os et les cornes leurs subtiles variations de teintes et le cuivre se pare de sa patine. Les différents éléments sont sans fards, ils laissent découvrir sans détour leur beauté.

Mes œuvres, situées au confluent de l’histoire, de l’archéologie et de l’art

.